samedi 12 septembre 2015

Une rentrée pré-électorale

BILLET DE RENTRÉE

Logo pour gogos ?

F comme .... ? 


Le ridicule ne tue plus, mais il coûte cher. Témoin, le logotype de la Ville choisi par la municipalité Valletoux. Une charte graphique à 26.000 €. Hors taxes !!
 On passerait facilement sur les petites polémiques sur internet s'il n'y avait pas de l'argent public en jeu.


Il faut lire sa description pour le croire :

"La nouvelle identité graphique de la Ville prend en compte plusieurs contraintes :
• Le passé historique de Fontainebleau,
• La modernité d’une ville qui évolue avec son temps."

Fabriqué en 15 secondes sur le coin d'une table (sinon c'est inquiétant), ce logo, le triste témoin d'une haine de ses origines (alors qu'elles sont une richesse), d'une fausse modernité ringarde (on se demande qui est rétrograde !), d'un mépris du public, mais aussi signe d'un gaspillage d'autant plus éhonté qu'il est inutile.
La municipalité aura donc massacré le blason de la Ville pour le superposer avec un F tracé au cordeau, et - double peine - aux frais des contribuables. 
Lorsque doit lire "Fontainebleau se modernise" avec ce « machin », c'est sûrement par antiphrase, ou encore comme repeindre du vieux pour faire croire à du neuf.

Certaines méthodes de propagande s'apparentent à ce type de communication. C'est le glissement sémantique, une technique consistant à remplacer une expression par une autre, afin de la décharger de tout contenu émotionnel et de la vider de son sens ou encore à donner un autre sens aux mots que leur sens réel.
La majorité a une technique bien rodée qui consiste à présenter comme positives des choses négatives. C'est le progrès, la modernisation, l'augmentation de population, mots vides de sens qui permettent d'éviter de penser et de cacher la vérité.
Heureusement nous sommes des adultes capables de voir la vérité en face plutôt que des gogos.

On me dira que les élections Régionales sont proches et que le candidat Maire, Conseiller régional, Président de la fédération hospitalière de France, Vice-président de la réserve de biosphère, Secrétaire général de l'AFCRE, Président de la SEM, Président de la CCPF, Président de l'hôpital, Vice-président de l'association des petites villes de France et j’en passe… doit se refaire une image de marque avec les moyens publics. 
Qui est dupe ?

Ah oui, dernière chose, le coût ne se limitera pas à ce logo : "La nouvelle charte graphique se déploiera courant septembre sur l’ensemble des outils de communication municipaux, les affiches, la papeterie, les publications, les véhicules, les bâtiments, etc." Vraiment, nous gâter avec cette horreur et la voir partout ! C'est trop !

Le sens de la Ville

Alors que la continuité des services publics de base n'est pas assurée et les traditions oubliées : la piscine encore fermée, la suppression du feu d'artifice, la majorité a décidé de massacrer la Ville en la bétonnant : 2.000 habitants supplémentaires au Bréau (avec une ligne de chemin de fer saturé, c'est contre le sens commun), délocalisation du cinéma au Bréau…

Le commerce va mal : discutez avec les commerçants du centre ville, ce sera très facile de s'en rendre compte, surtout avec des tarifs de stationnement qui flambent.
On se demande vraiment où vont les priorités de la Ville !!

La vraie modernisation aurait été de parier sur l'intelligence et l'universitaire, l'emploi, de rénover une ville qui a 15,43 % de vacance (22 % dans le centre ville). 
Nous pousserons dans ce sens parce que c'est l'intérêt général.

Il y a quand même quelques sujets de réjouissance, qu'il serait malhonnête de passer sous silence. L'Eglise enfin en travaux, la Chapelle de la Bonne Dame qui est rénovée, la bibliothèque s'avance (même si le programme n'a jamais été réellement discuté).
Mais qui fait pression depuis des années pour qu'ils passent à l'ordre du jour ? Ceux qui lisent ce blog depuis 2008 le savent.

Et puis Lucien Cézard est maintenu !

La patience finit par porter ses fruits et donne des raisons d'espérer !

Mon conseil de rentrée : replaçons les citoyens au cœur du processus politique et rendons leur un peu de cette souveraineté, dont certains croient en avoir le monopole alors qu'ils n'en sont que les mandataires temporaires.

Bonne rentrée à tous !